UDAYAGIRI


UDAYAGIRI
UDAYAGIRI

Le sanskrit Udayagiri signifie «mont du levant». Ce toponyme, banal en Inde, évoque pour les archéologues quelques sites qui illustrent chacun une phase différente de l’art. Deux se trouvent en Oriss : l’un, dans le district de Puri, fait partie d’un groupe célèbre de grottes jaïnas archaïques; l’autre, dans le district de Cuttack, a livré des vestiges d’architecture bouddhique du IXe siècle. Un troisième, au M dhya Pradesh, se distingue par des monuments rupestres du Ve siècle, en majorité brahmaniques. Un quatrième, enfin, localisé dans le district de Nellore en Andhra Pradesh, fut la capitale d’un petit royaume absorbé par l’empire hindou de Vijayanagar; à la chute de celui-ci la ville tomba sous la domination nominale du sultan de Golconde. On y voit les restes d’une puissante enceinte et une mosquée datant de 1660. Le premier et le troisième de ces lieux possèdent des monuments qui constituent d’importants jalons dans l’histoire de l’art indien : c’est d’eux seuls qu’il s’agira ici.

Udayagiri en Oriss size=5

À quelques kilomètres des ruines de えi ごup lgarh, capitale présumée de l’antique Kali face="EU Updot" 臘ga, et de Bhuvane ごvar, siège des dynasties qui se succédèrent au Moyen Âge sur le trône d’Oriss et grand foyer d’art ごivaïte, se dressent les collines jumelles d’Udayagiri et de Kha ユボagiri («mont fendu») séparées par un étroit vallon. Au Ier siècle avant J.-C., le roi Kh ravela – grand conquérant, si l’on en croit son panégyrique (grotte 14 à Udayagiri), et peut-être adepte du jaïnisme – donna l’ordre de creuser au flanc de ces éminences des grottes destinées à abriter des moines. Ces hypogées, comme ceux du Dekkan occidental, reproduisent des structures de bois. Mais leur disposition interne et la prédominance, dans leur décor, de la sculpture narrative au détriment des éléments architectoniques leur confèrent une réelle originalité. Ici, les cellules s’ouvrent directement sur une véranda commune où l’imagier a déployé toutes les ressources de son art encore maladroit. Les portes sont encadrées de pilastres, que couronnent des avant-trains d’animaux, et surmontées d’arcatures en forme de fer à cheval sur lesquelles s’enlèvent des palmettes, des rinceaux, des rhizomes de lotus ou encore une file d’animaux de profil. Une large frise, bordée d’une balustrade figurée, relie entre elles ces arcatures. Les scènes s’y déroulent sans discontinuité (et ces compositions en bandeau rappellent celles des linteaux des portes du grand st pa de S ñc 稜, datant des environs de l’ère chrétienne); souvent confuses, parfois rebelles à l’identification, elles révèlent cependant un sens du mouvement et un goût du paysage assez exceptionnels. Cette iconographie archaïque présente des divinités honorées par toutes les sectes anciennes de l’Inde (sur des tympans de la grotte 3 de Kha ユボagiri, un «Bain de えr 稜» et «S rya, le dieu solaire, sur son char», par exemple). En revanche, elle proscrit toute représentation anthropomorphe des Tirth face="EU Updot" 臘kara – le Jina, fondateur du jaïnisme, et ses vingt-trois précurseurs. En plus de ses dix-huit grottes étroitement groupées, dont une naturelle simplement agrandie (14) et deux comportant deux étages (1 et 9), Udayagiri possédait un bâtiment où, selon toute vraisemblance, la congrégation se réunissait pour célébrer le culte; il s’élevait – au sommet de la colline – sur un plan absidal et ses substructions de latérite trahissent des remaniements. Les quinze salles souterraines de Kha ユボagiri se répartissent fort inégalement; les grottes 2 et 3 se parent d’une décoration particulièrement élaborée; à la fin de la période classique ou, plus probablement, au début du Moyen Âge, les grottes 7, 8, 9, 10 et 11 ont été enrichies d’une grande quantité d’images des Tirth face="EU Updot" 臘kara et de divinités. Plusieurs structures demeurent qui témoignent de la dévotion des fidèles.

Udayagiri au M size=5dhya Pradesh

Bh 稜lsa, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Bhop l, est à présent un modeste chef-lieu de district; c’était jadis, sous le nom de Vidi ご , la capitale du royaume du M lva, et son importance, attestée dès le IIIe siècle avant J.-C., s’explique par la position qu’elle occupait au carrefour des grandes voies commerciales. Sa ligne occidentale de défense pourrait avoir été constituée par la colline d’Udayagiri, entre les rivières Betv et Be ル. Vers 390 de notre ère, l’empire Gupta s’empara du M lva. Ce fut alors, semble-t-il, que des artistes locaux commencèrent d’entailler la masse calcaire d’Udayagiri, y aménageant de petits sanctuaires rupestres. L’un d’eux (grotte 7), fondé par le ministre de Candragupta II (375-414 env.), porte une inscription relatant la visite de l’empereur en personne.

Au sort de Vidi ご était lié celui d’Udayagiri. La prospérité de la ville déclina sans doute au cours des années qui suivirent le transfert, par Candragupta, de la capitale du vice-royaume du M lva à Ujjayin 稜, plus à l’ouest; l’activité artistique à Udayagiri ne paraît pas s’être prolongée au-delà du deuxième quart du Ve siècle. On compte sur le site vingt monuments, souvent fort érodés et d’un intérêt inégal. Mais le groupe qu’ils forment fournit d’utiles repères pour l’étude du style Gupta, en raison de son homogénéité et de plusieurs épigraphes, dont deux datées (grottes 6 et 20). Le temple 1, isolé au nord du village actuel, s’appuie au rocher. Sa cella est à demi excavée et à demi construite; un porche à quatre piliers et à toit plat la précède. Il s’apparente à de petits sanctuaires de la période classique, assez nombreux dans l’ancien M lva. Ses chapiteaux à «vase jaillissant» font supposer qu’il est légèrement postérieur à un temple du même type, désigné par le no 17 sur le site voisin de S ñc 稜, aux chapiteaux «campaniformes» gardant une saveur légèrement archaïque. Les autres chapelles d’Udayagiri sont creusées dans la roche vive. Certaines s’ouvraient soit sur une véranda construite (3, 6, 9, 19), soit sur une salle (ma ユボapa ) taillée dans la paroi de la falaise (5), et aujourd’hui détruites. La façade de plusieurs d’entre elles s’orne d’une porte au bel encadrement, de même inspiration que ceux qu’on admire notamment au temple des Avat ra à Deogarh et à l’entrée des chapelles des cavernes 16, 17, 21 et 26 à Aja ユレ : on y remarque des bandes parallèles gravées de rinceaux et de petits personnages ainsi que les«divinités fluviales» Ga face="EU Updot" 臘g (le Gange) et Yamun , au gracieux hanchement, debout sur leur monture encore indifférenciée – le makara , monstre marin – , lointaines descendantes des «fées à l’arbre» des portes monumentales du grand st pa de S ñc 稜. À Udayagiri se fixe l’image classique des dieux hindous. Plusieurs voisinent avec des «gardiens de seuil» (dv rap la ) sur la façade de la grotte 6; au-dessus de l’entrée de la grotte 9 est sculpté un linteau représentant le «Barattage de la mer de lait», malheureusement très dégradé; sous un abri (13), auquel on accède par un étroit sentier, le «Sommeil cosmique de Vi ルユu» annonce la composition magistrale conçue sur le même thème à Deogarh; à l’intérieur de la grotte 3 se détachent les «Huit えakti», c’est-à-dire les «énergies» féminines des dieux, et, dans l’ombre d’un sanctuaire, se dresse le li face="EU Updot" 臘ga , «signe» visible de la puissance créatrice de えiva, cylindre de pierre orné du visage du dieu lui-même (Ekamukhali face="EU Updot" 臘ga ), particularité qui disparaîtra par la suite. Mais toutes ces œuvres, d’un grand intérêt iconographique et stylistique, sont éclipsées par le superbe relief du ma ユボapa de la grotte 5, qui illustre la fable selon laquelle Var ha, troisième incarnation (avat ra ) de Vi ルユu sous la forme d’un sanglier, délivre la Terre, retenue captive dans l’Océan par le démon Hira ユy k ルa, et terrasse ce dernier, en présence de Varu ユa, le dieu des eaux, de Ga face="EU Updot" 臘g et de Yamun . Ici, le sculpteur se montre en pleine possession de son art.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Udayagiri — ( Udaya meaning morning and giri meaning peak, Udayagiri translates as the peak on which morning sunlight falls first) is the name of many places in India, among them:*Udayagiri Fort, one in Tamil Nadu and the other in Andhra Pradesh *Udayagiri… …   Wikipedia

  • Udayagiri — Udayagiri,   1) Felsmassiv nahe der altindischen Stadt Vidisha nordöstlich von Bhopal, mit hinduistischen Kulthöhlen und Felsreliefs aus der Zeit Candraguptas II. (Anfang 5. Jahrhundert), dargestellt sind Vishnu als Varaha und als Narasimha,… …   Universal-Lexikon

  • Udayagiri — ▪ India  village and archaeological site, south central Orissa state, eastern India. In the village are located several Jaina and Buddhist rock cut caves. One of these is a double storied cave (Rani Gumpha, “Queen s Cave”) with ranges of cells… …   Universalium

  • Udayagiri and Khandagiri Caves — are the caves of archaeological, historical and religious importance near the city of Bhubaneswar in Orissa, India. The caves are situated on two hills Udayagiri and Khandagiri, mentioned as Kumari Parvat in Hathigumpha inscription and face each… …   Wikipedia

  • Udayagiri, Kannur — Udayagiri is a small beautiful village in Thaliparamba taluk of Kannur District in Kerala, south India. It is about 60km from Kannur city. People of this village mainly depend on agriculture for their income. The villagers of this hamlet migrated …   Wikipedia

  • Udayagiri, Nellore district — Infobox Indian Jurisdiction native name = Udayagiri | type = Mandal| latd = 14.8667 | longd = 79.3167 locator position = right | state name = Andhra Pradesh district = Nellore District leader title = MLA leader name = Mekapati Chandhrasekhara… …   Wikipedia

  • Udayagiri Fort — There are two forts named Udayagiri Fort in South India. Fort in Tamil Nadu (Kanyakumari District) The fort in Tamil Nadu is located at a distance of 14 km from Nagercoil town in Kanyakumari District. It had been originally built in the 1600s,… …   Wikipedia

  • G. Udayagiri — Infobox Indian Jurisdiction native name = G. Udayagiri | type = town | latd = 20.13 | longd = 84.38 state name = Orissa district = Kandhamal leader title = leader name = altitude = 715 population as of = 2001 population total = 10,206| population …   Wikipedia

  • Maharashtra Udayagiri Institute of Management & Technology Somnathpur — Maharashtra Udayagiri Institute of Management and Technology, Somnathpur Motto तमसो मा ज्योतिर्गमय Lead me from darkness to light (motto of the Maharashtra Udayagiri Institute of Management Technology Somnathpur as a whole) Established 2009 Type… …   Wikipedia

  • Khandagiri-Udayagiri — Khandagiri Udayagiri,   Zwillingshügel im indischen Bundesstaat Orissa, mit einer Gruppe jainistischer Kult und Klosterhöhlen des 1. Jahrhunderts v. Chr. Den meisten schlichten Innenräumen waren säulengestützte Veranden mit reichem Reliefschmuck… …   Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.